Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter S'inscrire
Milliers d'Inventions Personnelles de la Semaine
Microprocessor without Interlocked Pipeline Stages
Modeler Inventer Peaufiner avec Style
Mes Idées Peuvent Surgir
Mon Invention du Plan au Salon

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Le MIPS à la foire de Pau 2014

Le MIPS à la foire de Pau 2014

Du 6 au 14 septembre, le MIPS présente ses activités au grand public. Petit compte-rendu mis à jour en temps réel.

Samedi 6 septembre

Le matin

Le stand partagé par le MIPS est situé dans le très grand espace occupé par la Communauté d'Agglomération sur la thématique des nouvelles technologies. Autour de nous se trouvent :

  • Technique Effects qui présente des lieux numérisés en 3D et un écran 3D sans lunettes
  • Une société qui numérise les visages et les corps en 3D pour ensuite en faire des bustes ou des figurines imprimées en 3D
  • Immersive Lab qui est venu proposer de tester le masque de réalité virtuelle Oculus Rift
  • Une autre boîte qui fait tester le 3Doodler, un stylo chauffant qui permet de dessiner en 3D

A partir de 11h, c'est l'inauguration officielle. On entend le cortège se déplacer dans l'enceinte de la foire via la sonorisation. Jean-Philippe et Michaël procèdent à une dernière vérification, tout est en place : les flyers, les exemples d'objets imprimés en 3D, le formulaire d'inscription pour laisser son adresse mail...

Vers 11h40, un groupe compact débarque sur le stand. Il est constitué de très nombreux élus (Maire de Pau, Président du Conseil Général, Députés, Sénateurs, Maires des communes avoisinantes...), du Préfet, d'innombrables journalistes et photographes.

Michaël a l'occasion d'expliquer en 10 secondes chrono ce qu'est un fablab et le groupe part déjà vers de nouvelles aventures. Néanmoins, le public afflue déjà en masse car notre imprimante 3D est un véritable centre d'attraction.

foire expo 06 sept

Parmi les questions les plus fréquentes :

  • C'est une imprimante 3D ?
  • Comment ça marche ?
  • Ces objets ont vraiment été fabriqués par la machine ?
  • Quel est le matériau utilisé ?
  • Combien ça coûte ?
  • Combien de temps faut-il pour imprimer un objet ?

L'après-midi

A 14h, Éric remplace Jean-Philippe et anime le stand avec Michaël. Pour l'occasion, l'espace est à leur entière disposition pendant 2 heures. Du coup, l'énorme écran de 60 pouces permet de diffuser une vidéo de la découpeuse laser en action.

Le matériel électronique est déballé et s'étale sur le stand. Éric a reçu un défi : utiliser le shield NFC pour lire les informations présentes dans une carte d'abonné aux vélos en libre service Idecycle.

Eric foire expo

Les échantillons de gravure et de découpe de la découpeuse laser ainsi que la cafetière pilotée sont en bonne place. L'imprimante 3D tourne à plein régime. Les bobines sont interverties pour varier un peu les couleurs.

Peu après 16h, il faut laisser la place à une société spécialisée dans la cartographie 3D (décidément, beaucoup de bidules en 3D dans cette foire !).

C'est l'occasion d'aller se rafraîchir car sous les projecteurs il fait très chaud. Juste avant, l'impression d'une pieuvre est lancée. Avec une durée prévisionnelle de 2 heures de travail, ça permet de faire tourner l'imprimante en autonomie.

Vers 17h, Simon est venu chercher son pass pour assurer le créneau de dimanche. Mais finalement il restera jusqu'à 22h passées.

A partir de 18h, Michaël assure une présence pour la Cyber-base pendant que Simon répond aux questions des visiteurs. Quelques contacts très intéressants sont noués, notamment avec un visiteur qui souhaite réparer un piano en imprimant en 3D la touche qui lui manque.

Petit à petit, les objets 3D s'accumulent.

Objets 3d

Le plus impressionnant est incontestablement le bracelet. Bien qu'imprimé avec une matière rigide, il est conçu de façon à rester souple et extensible.

Vers 22h, le stand ferme et l'imprimante est mise au repos.

Dimanche 7 Septembre

Simon arrive sur le stand vers 13h30 pour l'après-midi. Une impression de couleur noire est en cours de réalisation dans l'imprimante, avec comme seule info à disposition pour savoir quel objet est en cours d'impression : TREX3. On suppose donc que cela soit un dinosaure, le suspense tiendra jusqu'à la fin de l'impression, puisqu'il fut imprimé la tête vers le haut.

L'après-midi se poursuit sous une chaleur écrasante, pas loin des 28°C sous le hall Ossau qui nous accueille. On continue d'imprimer des objets, avec un bracelet articulé toujours de couleur noire.

Vers 16h, un intervenant vient présenter son logiciel de création de tournées géographique avec une API sur OSM et google Map.

Beaucoup de visiteur sont impatients de voir enfin une imprimante 3D "en vrai", et d'autres expliquent que cette invention est l'une des révolutions industrielles de cette décennie. 

On change les couleurs sur l'imprimante pour mettre du jaune et rouge.

Vers 18h un second intervenant vient présenter la carte-postale vidéo, il s'agit d'apposer sur un paquet, ou une carte postale un autocollant avec un QR code renvoyant vers une vidéo préalablement enregistrée par l'expéditeur du paquet ou de la carte.

L'après-midi se termine avec l'impression d'un coquetier avec un base jaune et l'objet en rouge.

(Malheureusement je n'ai pas eu le temps de prendre des photos du stand).

Jeudi 11 septembre

Michaël arrive sur le stand un peu avant 19h. Il est rejoint moins d'une heure plus tard par Simon puis peu après par Jacques.

Ce jeudi, la foule est au rendez-vous. Comme lors des créneaux précédents, le public afflue par vagues. Il suffit que deux personnes s'arrêtent sur le stand, fascinées par l'imprimante 3D pour que deux autres s'arrêtent aussi, puis deux de plus. Répondre à leurs multiples questions fait l'effet d'être devenu un conférencier spécialiste de l'impression 3D.

Ça commence avec deux :

Deux

Puis quatre :

Quatre

Puis six (si si, des personnes plus petites sont cachées au milieu) :

Six

Juste à côté, la société Fly Event fait la promotion de ses drones permettant de faire des prises de vue aériennes de qualité.

Drone

Un peu plus loin trône la tête imprimée en 3D de François Bayrou. Son visage avait été numérisé lors de l'inauguration.

François Bayrou

Il s'agit du stand de la société Anata3D qui propose à la vente sa propre imprimante 3D, la Printrbot pour 799€, prix foire.

Printrbot

Des élèves de la formation python viennent nous rendre visite.

Eleves

Impression d'une petite fusée en 2 parties.

Fusée

La même, une fois terminée. C'est le moment de donner quelques explications sur l'impression 3D à ce collégien de Morlaàs. Les questions pleuvent devant les nombreuses possibilités de notre imprimante et sur les activités du MIPS : découpe laser et électronique. La discussion fait aussi une large part aux logiciels libres qui permettent de générer les fichiers 3D à imprimer. Rendez-vous est donné au MIPS dont l'agenda en ligne permet de connaître les créneaux d'ouverture.

A un moment donné, c'est l'attroupement à une dizaine de mètres de là : Smaïn vient faire scanner sa tête en 3D. Dès que l'animateur a annoncé l'info dans son micro, des grappes de visiteurs débarquent dans le hall Ossau à la recherche d'un selfie avec la vedette.

Un bracelet tout noir et articulé a été imprimé.

Bracelet

Simon profite d'une petite pause pour échanger avec Jacques autour du logiciel Makerware.

Makerware

Petit à petit les flyers sont distribués, les explications données.

Flyers

Il est déjà temps de fermer le stand, ça passe vraiment vite.

Bien sûr, ce ne serait pas le MIPS / PauLLA si tout ne se terminait pas autour d'une bière fraîche...

Prochain créneau de présence : samedi 13 septembre de 14h à 18h et de 19h à 21h.

Samedi 13 septembre

Une belle après-midi avec un soleil radieux s'annonçait, quoi de mieux que d'aller promouvoir le MIPS.
C'est donc vers 12h30, profitant encore de l'entrée gratuite avant 13h les week-end que Simon se rend sur le stand. Fouad un employé de la cyber-base était la pour présenter les activités de la cyber-base avec notamment la création de jeux-vidéos pour les enfants. L'imprimante 3D a proximité captivait beaucoup plus les visiteurs que l'animation de la cyber base.

Eric arrive vers 14h30 pour continuer la présence des membres du MIPS à la foire.

Dimanche 14 septembre

 

Une petite journée très ensoleillé et chaude débuta vers 14h sur le stand du MIPS tenu par Bruno.

A 14h44, Simon se présente a l'entrée des artistes de la Foire pour entré sur le site et épauler Bruno pour la dernière journée de présentation du MIPS  à la foire de Pau 2014. Bruno était justement en train de présenter l'imprimante 3D ainsi que le concept du fablab au micro. Simon a donc du attendre la fin de l'intervention de Bruno pour récupérer son pass d'entrée. 

En arrivant sur le stand on pouvait observer l'impression du château de Pau. Cette élément sera intégré dans la maquette de la ville de Pau actuellement réalisé par Sukey pour les journées du Patrimoine.

Une fois l'impression terminé vers 17h30, nous avons rangé correctement et soigneusement notre espace;

Vers 18H Alban et Stéphane sont venu chercher l'imprimante pour la ramener au local et ainsi clôturer la présence du MIPS à la foire de Pau 2014.

 

Mots-clés associés : ,