Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter S'inscrire
Merveilleuses Inventions Pour S'amuser
Million d'Instructions Par Seconde
Marteau Imprimante Pince Scie
Mes Idées Peuvent Surgir
Mecs Impatients et Présomptueux S'abstenir

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / HONFablab en visite au MIPS

HONFablab en visite au MIPS

Quitte à recevoir la visite des créateurs d'un autre fablab, faisons en sorte qu'ils viennent de loin, de très loin, de très très loin !

12 274 kilomètres, c'est la distance qui sépare Pau et Yogyakarta en Indonésie. C'est cette dans ville qu'Irène et Tommy ont créé le HONFablab.

HONFablab
HONFablab (Fablab Yogyakarta) CreativeCommons BY-NC-SA

HONF est l'acronyme de House Of Natural Fiber. D'une manière générale, la plupart des projets développés au sein de ce fablab ont un rapport avec la nature et l'utilisation de matériaux naturels.

Le fablab en lui même est plutôt très bien équipé, jugez-en par vous-même.

HONFablab (Fablab Yogyakarta) CreativeCommons BY-NC-SA

Comme Yogyakarta est une grosse ville (l'agglomération approche les 750 000 habitants), le HONFablab a grossi jusqu'à ouvrir des locaux complémentaires comme le FabCafe qui permet aux bricoleurs de se restaurer après l'effort intellectuel ou le v.u.f.o.c un délirant laboratoire mobile d'étude des extra-terrestres.

v.u.f.o.c

L'autre émanation du HONFablab qui est assez bluffante c'est le collectif XXLAB, un groupe de femmes qui ont décidé de hacker ce qui les entoure, à commencer par leurs ustensiles de cuisine.

Pourquoi sont-ils en France ?

C'est précisément pour présenter leur nouvelle création, "Grow Kitchen 5 kingdoms of life", qu'Irène et Tommy sont de passage en France.

Ils sont venus accompagnés de 5 étudiants de Yogyakarta qui fréquentent leur fablab, notamment 4 membres du XXLAB venues pour montrer leurs travaux sur les résidus de la production de tofu. Ces résidus, qui finissent invariablement dans les cours d'eau, elles arrivent à les réemployer pour fabriquer du tissu. C'est encore expérimental mais très prometteur.

Pour finaliser leur installation, ils avaient besoin de fabriquer 4 microscopes artisanaux et c'est pour cette raison qu'ils sont passés au MIPS. Vous trouverez toutes les informations utiles pour en fabriquer un sur cette page.

Pendant la préparation de leur expo, un travail en commun a été entrepris avec les étudiants de l'ESAP sous la forme de différents ateliers : teinture de tissus, fabrication d'alcool de riz... Bien entendu, charte des fablabs oblige, tout cela est documenté sur des grands panneaux.

Pour conclure, je ne peux que vous inviter à aller jeter un coup d'oeil à leur installation avant le 28 février 2015 au Bel-Ordinaire à Billère.

Cadeau bonus !

Vous avez toujours rêvé de fabriquer de l'alcool de riz artisanal ? Voici la méthode :